Projets de fin d'études en droit législatif et pénal abordés par des étudiants de la Faculté de droit de l'ASPU

Divers sujets de droit pénal ont été abordés par les étudiants de l'ASPU de la Faculté de droit dans le cadre de leurs projets de fin d'études, présentés devant les membres du jury.

 

Les projets comprenaient des sujets sur la plainte et son impact sur l'ouverture de l'affaire publique, la caducité de l'affaire publique avec le jugement définitif, l'objection aux jugements par contumace entre le texte et l'application, la philosophie de la pensée pénale dans la théorie de la participation criminelle, et le juge d'instruction militaire.

 

 

Les projets comprenaient également des sujets sur le pouvoir du chef de l'État d'objecter les lois, le pouvoir du chef de l'État de dissoudre le parlement dans le cadre d'études comparatives, les élections au conseil local en République arabe syrienne, la théorie des actes de souveraineté.

Dans le droit syrien et la corruption administrative (causes et mécanismes de confrontation).

 

Les membres du jury ont salué le respect des projets soumis aux normes de la recherche scientifique, souhaitant aux étudiants succès et distinction dans leur vie pratique et professionnelle.

Partager: